Déclaration d’impôts


La période mai / juin est annonciatrice de : soleil, verres en terrasses, marathons, allergies et  impôts (pas le choix faut y passer). En tant que travailleurs luxembourgeois, nos revenus sont directement prélevés à la source (pratique faut avouer). Toutefois, nous avons le devoir d’en informer notre pays de résidence (douce France) en remplissant les formulaires d’impôt correspondants.

Une image pour égayer cet article pompeux et ennuyeux… Pas certaine que ça soit possible…

Impots

Les impôts pour les geeks (les retardataires, les écolos) : Max le 10 juin en Moselle

Il semblerait que la déclaration en ligne soit également plus simple cette année.

Les préliminaires restent indispensables pour assurer le bon déroulement de la suite.

  1. La déclaration papier reçue à domicile constitue le volet indispensable car elle va t’aider à créer ta session en ligne. Les numéros utiles (pas pour le lot : numéro fiscal, numéro de télédéclarant et revenu fiscal de référence (la feinte : à trouver sur le dernier avis d’imposition). Le mot de passe reste à créer par tes soins, selon ta vie sociale, ton imagination et tout ce que tu sais en matière de sécurité.
  2. Le certificat de rémunération.

Encore quelques clics et c’est fini.

Dans un premier temps coches la ou les cases correspondant à ta situation :

Case 3 (Salaires, gains de levée d’options, salaires et pensions exonérés retenus pour le calcul du taux effectif) si uniquement un revenu lulu.

Cases  1 et 3 si tu as aussi des revenus français (Traitements, salaires, prime pour l’emploi).

Enfin, remplis les 3 fameuses cases de déclaration :

1 AC = sous-total brut cotisations sociales

1 AD = impôt sur le revenu

1 AE = frais réels (essence, train etc.).

Les détails sont en dessous si t’en as besoin (et t’en auras besoin).

 

Les impôts pour les autres : Date limite fin mai

Pour faire ces démarches correctement voici ce que tu as besoin :

  1. Ta déclaration de revenus française (formulaire 2042) – livraison à domicile
  2. La déclaration complémentaire de revenus  (formulaire 2042 C à télécharger ici pour la première année, puis livraison à domicile par la suite)
  3. La copie de ton certificat de rémunération de l’année N-1 fournit par ton employeur en début d’année N (avec la prime si ton patron est généreux)
  4. Tout autre justificatif nécessaire pour les frais réels

Le formulaire 2042 mentionne tes revenus français (nuls, si année entière au Luxembourg). Pré rempli, tu dois le vérifier, le dater et le signer.

La déclaration complémentaire (2042 C) fait état des revenus mondiaux. Ce formulaire se rempli de la même manière que le premier, sauf que tu reportes les informations que tu trouves sur ton certificat de rémunération. Sans oublier de dater et de signer.

Penses à additionner les différents revenus en cas de changement de travail en cours d’année, et joindre une copie de chaque certificat de rémunérations.

Sur le certificat de rémunération, trois données sont importantes :

  1. Le sous-total brut
  2. Les cotisations sociales
  3. Le montant de l’impôt sur le revenu

Une soustraction, un copier-coller et un calcul plus tard, tu obtiens ceci sur le formulaire 2042 C (au cas où t’aurais pas tout suivi):

1 AC = sous-total brut cotisations sociales

1 AD = impôt sur le revenu

1 AE = frais réels (essence, train etc.). Les justificatifs doivent être joints pour la déclaration papier. Pour la déclaration en ligne, tu dois être capable de les fournir en cas de demande.

 

Demande à ton employeur un certificat de travail mentionnant le nombre de jours travaillés dans l’année. Le certificat de rémunération ne le précise pas, ce qui sera utile pour justifier et calculer les frais réels.